Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entre le Ciel et l'Enfer - d'Akira Kurosawa - 1963

Publié le par Z

Entre le Ciel et l'Enfer - d'Akira Kurosawa - 1963

Alors qu'il prend un énorme risque financier, un riche homme d'affaires reçoit un coup de fil annonçant le kidnapping de son fils. Seulement, le kidnappeur a confondu le fils du millionnaire avec celui de son chauffeur. La police, prévenue, s'installe dans le salon de l'homme d'affaires. Versera-t-il la rançon au risque de se ruiner ? Le gamin sera-t-il retrouvé ? Mais au fait, qui a fait cela ?

De ces questions découle un film découpé en 2 actes principaux : le huis-clos psychologique puis l'enquête policière. La première partie est un régal. La tension est palpable et l'atmosphère suffocante, quand ce riche homme d'affaires doit choisir entre sa fortune et le fils de son chauffeur, toujours présent mais silencieux et soumis. Puis la police prend le relais, et Kurosawa nous narre avec délectation une enquête dans toute sa méticulosité. Une enquête qui démarre dans la riche demeure de l'homme d'affaires, surplombant la ville, jusque dans ses bas-fonds, entre le ciel et l'enfer.

Sur la forme, tout est maestria. Les dialogues de la première partie sont l'occasion de compositions incroyables montrant toujours quasiment l'ensemble des protagonistes, le tout avec sobriété. Quand commence l'enquête, la caméra devient plus dynamique et alors que l'on quitte la luxueuse maison, le décor et la profondeur s'invitent dans les toiles du maître. La langue mise à part, Entre le Ciel et l'Enfer pourrait être un Hitchcock, et ce serait alors un de ses meilleurs, si ce n'est le meilleur.

IMDB

4/5 - Disponible en DVD chez Z

Commenter cet article