Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Shokuzai - de Kiyoshi Kurosawa - 2012

Publié le par Z

Shokuzai - de Kiyoshi Kurosawa - 2012

Cinq fillettes jouent au ballon dans la cour d'école. Un homme demande l'aide de l'une d'entre elles, Emili. A part, il la viole puis la tue. Les quatre jeunes filles restantes découvrent le corps. Traumatisées, elles n'arrivent pas à aider la police à arrêter le meurtrier. La mère d'Emili leur fait promettre qu'elles devront soit retrouver l'assassin, soit lui payer un tribut équivalent. Le film en cinq parties débute alors vraiment, montrant chacune des 4 jeunes filles traumatisées 15 ans après les faits. Le récit se clôt avec l'ultime épisode sur la mère d'Emili.

A la base, Shokuzai est une mini-série en 5 épisodes sortie au Japon. Après un remontage, c'est devenu, à l'export, ce film-fleuve (4h30 cumulés en 2 long-métrages) en 5 parties. A travers les 4 premières parties, Kurosawa montre comment les 4 fillettes ont surmonté (ou pas) le traumatisme de leur jeunesse, le fardeau de la culpabilité. Il dépeint dans le même temps un Japon malade et en crise. Par petits bouts, l'enquête au cœur du dernier épisode se met en place.

D'une grande sobriété mais d'une grande précision, Kurosawa ne se permet comme fantaisie à l'écran que quelques jeux de lumière qui transcendent une atmosphère pesante ou stressante déjà largement bien rendue par des actrices formidables. La violence et la cruauté qui se dégagent du récit fait écho à celle de la société japonaise et des traumatismes dépeints lors des quatre premiers épisodes.

Shokuzai est une oeuvre maîtresse, tant dans sa forme que dans son propos. Il marque une date par sa démesure et sa maîtrise. Comme quoi il peut sortir de belles choses de la télévision !

IMDB

5/5 - Disponible en DVD chez Z

Commenter cet article