Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Etrange Couleur des Larmes de ton Corps - de Hélène Cattet et Bruno Forzani - 2014

Publié le par Z

L'Etrange Couleur des Larmes de ton Corps - de Hélène Cattet et Bruno Forzani - 2014

Dan, commercial à l'international, rentre chez lui après quelques jours passés à l'étranger. Son appartement est fermé de l'intérieur et sa femme a disparu. Il commence alors à la rechercher en interrogeant les autres locataires, bientôt avec l'aide d'un inspecteur de police. Cette enquête le mène aux limites extrêmes, celles de son esprit et de son corps.

Soyons clairs : l’Étrange Couleur des Larmes de ton Corps est ce que j'ai vu de plus réjouissant, original et frappant au cinéma depuis longtemps. Passons vite sur ce titre, un des plus beaux jamais choisis, et attardons-nous un peu sur le film. Nous avons ici affaire à un giallo extrémiste. S'il garde l'esprit des films de Dario Argento dans la représentation très stylisée et sexuée de la violence, le film louche aussi du côté de David Lynch, avec des scènes aux multiples lectures, et un film qu'il ne faut pas espérer pouvoir comprendre à la première vision. Si vous êtes hermétiques à ces formes, passez votre chemin. Sinon, plongez dans cette formidable aventure sensorielle la tête la première.

De sens, il en est constamment question dans l’Étrange Couleur des Larmes de ton Corps. Cattet et Forzani saturent notre vue et notre ouïe, mais arrivent de plus à solliciter notre odorat et notre toucher comme jamais je ne l'avais ressenti. Le film est d'une sensualité exacerbée, au sens propre du terme. Quelques mots ensuite sur le scénario, ou plutôt sur son traitement. Les déambulations hallucinées de Dan dans ce grand immeuble sont l'occasion de souvenirs racontés : de longues digressions qui rythment alors le récit principal. Et pourtant, il semble que nous ne le quittons jamais vraiment tant tout est imbriqué. L’Étrange Couleur des Larmes de ton Corps appelle d'autres visions pour être digéré et peut-être compris. Elle (pour sûr ce film est féminin) les aura.

IMDB

5/5

Commenter cet article