Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Grand Budapest Hotel - de Wes Anderson - 2014

Publié le par Z

The Grand Budapest Hotel - de Wes Anderson - 2014

Une femme lit un livre. L'auteur y parle de la rencontre qui l'a amené à l'écrire. Cette rencontre, dans un grand hôtel dont je vous laisse deviner le nom, prend la forme d'un long repas au cours duquel un homme âgé va lui raconter comment il a bâti sa fortune. Ce qui s'est passé au Grand Budapest Hotel.

Wes Anderson se régale et nous régale avec son Grand Budapest Hotel. La virtuosité est omniprésente (peut-être un peu trop) et chaque scène est une composition à savourer. Comble du plaisir cinéphilique, Wes Anderson tourne des scènes entières "à la manière de". Citons Stanley Kubrick, Fritz Lang, et Dario Argento. D'autres que j'ai ratées parsèment certainement le film.

Tous ces petits agréments se font malheureusement au détriment du propos. L'humain passe parfois en second plan, derrière le réalisateur qui se fait plaisir avec un de ses acteurs triés sur le volet (la distribution est vertigineuse). J'en profite pour souligner le plaisir infini que j'ai éprouvé à retrouver Willem Dafoe dans un rôle sur mesure. Un peu moins convaincu par Adrien Brody dans un contre-emploi qui ne lui va pas très bien.

Un très bon film donc. Je suis cependant partagé entre le plaisir infini à la vision, et le peu de choses qu'il reste après le film. Wes Anderson réalisera surement un chef-d’œuvre quand il filmera un peu plus avec ses tripes et moins avec sa tête (ou pour paraphraser Jodorowsky, qu'il filmera plus avec ses couilles et pas avec son cul). On lui préfèrera la Vie Aquatique ou Fantastic Mr. Fox.

IMDB

3/5

Commenter cet article