Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Inside Llewyn Davis - de Joel et Ethan Coen - 2013

Publié le par Z

Inside Llewyn Davis - de Joel et Ethan Coen - 2013

Llewyn Davis est un chanteur de Folk raté, voguant de galères en galères, alors que le genre est sur le point de connaitre la tornade Bob Dylan.

Inside Llewyn Davis est un film intéressant pour mettre un pied dans une culture folk underground assez méconnue, avec ses artistes qui vivent au jour le jour de menus cachets. Un film qui parlera aux intermittents.

C'est peut-être le film le moins tape-à-l’œil des frères Coen, tant les plans sont sobres. On sent qu'une grande tendresse est mise dans le personnage de Llewyn, à moins que ce ne soit dans la période. Cependant, ce personnage de Llewyn, entre loser, artiste et connard, m'a laissé assez indifférent. Malgré un très bon moment passé, Inside Llewyn Davis n'arrive pas à s'ancrer en moi comme The Commitments, par exemple, avait pu le faire.

Malgré aussi de nombreux seconds rôles très bons, comme toujours chez les frères Coen, le film reste bon sans jamais décoller au-delà. Sans jamais faire passer un souffle. Et même si c'est surement inhérent au thème du film (le loser), on ne peut s’empêcher d'attendre mieux du duo qui a créé le loser ultime et parfait, en la personne du grand Dude.

IMDB

3/5

Commenter cet article

Bawon Samdi 06/05/2015 21:26

Perso j'ai vraiment adoré. Déjà je suis bluffé par Oscar Isaac que je trouve méconnaissable dans chacun de ses rôles. Après Drive, Inside ou A Most Violent Year, je me demande ce que va donner son passager dans les grosses productions X-Men et Star Wars. Pour moi c'est la future grande star de ces prochaines années.

Pendant tout le film j'ai pas pu m'empêcher de voir une analogie avec le monde du cinéma entre productions grand publics auxquelles on participe pour se faire un peu de fric mais qui peuvent se révéler plus intéressantes que prévu (l'enregistrement avec Timberlake) et milieu underground parfois méprisant et pas nécessairement plus talentueux (le voyage en voiture avec Goodman). J'aime bien cet artiste qui cherche son public tout en préservant son intégrité. J'y vois aussi une réflexion des Cohen sur ce qui arriverait si l'un des deux venait à disparaitre.

Et puis quelle superbe musique produite par T. Bone Burnett. Il a travaillé aussi sur Walk The Line, O'Brother et on le retrouve au générique de True Detective, que du bon.

Je ne sais pas si c'est mon Cohen préféré mais il figure dans le top.