Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Homme Tranquille - de John Ford - 1952

Publié le par Z

L'Homme Tranquille - de John Ford - 1952

Sean Thorton, un Américain, revient habiter dans le petit village irlandais qui l'a vu naitre Il ne connait cependant pas l'Irlande mais a la ferme intention d'y installer son foyer. Il tombe très vite amoureux de la belle Mary Kate Danaher qui vit chez son frère. Frère qui voit d'ailleurs d'un mauvais œil l'arrivée de ce nouveau voisin. Malgré les provocations, Sean Thorton refuse de se battre. Faut-il y voir de la lâcheté ?...

Véritable film culte, L'Homme Tranquille a littéralement transformé la ville de Cong (Connemara) où tout rappelle la mythique scène de bagarre du film. Cette ville est devenue un véritable lieu de pèlerinage pour les fans.

Et pourtant, L'Homme Tranquille est loin d’être un chef-d’œuvre. Le scénario, plutôt cousu de fil blanc, se suit sans passion. Quant à Maureen O'Hara, son jeu n'est pas des plus subtils. John Wayne quant à lui ouvrait la voie à Tom Cruise en campant parfaitement un de ces héros de type héroïque. Enfin, les scènes studio piquent un peu les yeux, surtout en comparaison des scènes d'extérieur, très belles.

Appuyons d'ailleurs les atouts du film, et avant tout une superbe lumière dans un Connemara splendide. Les seconds rôles sont sympathiques, et les chansons d'alcooliques passent très bien. Chose assez rare pour être soulignée. C'est donc sans déplaisir aucun que L'Homme Tranquille se savoure.

On pourra enfin rester un peu dubitatif sur le message du film. Une ode à la bagarre, au machisme et à l'américanisme (l'Américain qui explique la vie à tous les Irlandais...). Bref, un film qui flatte avant tout l’immigré irlandais aux États-Unis. Quant au machisme, c'est peut-être un verre déformant de l'époque. Toujours est-il que passé son côté folklorique irlandais, L'Homme Tranquille n'est qu'une romance sans grand intérêt filmée avec talent dans un joli paysage.

IMDB

2/5

Commenter cet article