Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Michael Collins - de Neil Jordan - 1996

Publié le par Z

Michael Collins - de Neil Jordan - 1996

1916. Encore une fois, la révolution échoue et l'Irlande reste anglaise. Michael Collins prend la tête de la rébellion. Par des actions de plus en plus dures, il finit par forcer l'Angleterre à négocier l'indépendance pour toute la partie sud de l'Irlande. Héros pour les uns, traitre pour les autres. Voici l'histoire de sa lutte pour l'indépendance, et de la gestion de l'Irlande qui suivit la signature du traité.

N'y allons pas par quatre chemins, Michael Collins est un échec. Le pourtant très talentueux Neil Jordan (Entretien avec un Vampire, Bizantium) nous donne ici un film tout juste moyen avec un sujet pourtant très fort.

La faute à qui ? Sans vouloir dédouaner le réalisateur, il semble que la production ait été encombrante sur ce film, tant les mauvais choix sont symptomatiques : des acteurs hollywoodiens reléguant les Irlandais aux seconds rôles, voire moins, un triangle amoureux traité avec une légèreté affligeante, un de Valera, personnage historique majeur de l'Irlande, présenté ici comme un arriviste égocentrique juste pour avoir "un méchant".

Avec ces quelques défauts, le film aurait pu être encore très bons. Malheureusement, la première partie du film est incompréhensible. On voit des Irlandais résister, mais on ne sait jamais contre qui, ni comment. Et la dernière partie se transforme en mélo assez classique. Si celui-ci colle à l'Histoire, son traitement laisse à distance toute émotion.

Au final, c'est le plus grand reproche que l'on pourra faire à Michael Collins : laisser le spectateur loin de son sujet à cause de choix très artificiels, et devenir au final un film sympathique, mais sans tripes et sans âme. Un comble pour un film irlandais !

IMDB

2/5

Commenter cet article