Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Khroustaliov, ma Voiture ! - d'Aleksey German - 1998

Publié le par Z

Khroustaliov, ma Voiture ! - d'Aleksey German - 1998

Je ne ferai pas de résumé du synopsis de ce film car, bien qu'un texte d'introduction nous aide, le scénario reste pour le moins abscons. Attention, ce n'est nullement un jugement de valeur, surtout que cela est aussi dû à mon inculture de l'histoire russe.

Et l'on s'amuse à suivre ce personnage et tous les autres autour à faire leurs pitreries.

...car Khroustaliov, ma Voiture ! (à dire avec l'intonation d'un riche homme parlant à son chauffeur) est un film très agréable. Vous avez pu lire sur ce même blog la critique du génial Il Est Difficile d'Être un Dieu du même Aleksey German. On retrouve ici le même style très reconnaissable avec la multitude de personnages et les plans très travaillés et très encombrés.

Malheureusement, Khroustaliov, ma Voiture ! n'est pas aussi bon que son dernier film (German est mort en 2013, pendant le montage d'Il Est Difficile d'Être un Dieu), et le film devient très dur à suivre dans son intégralité. Car le cinéma de German demande de l'énergie. La multitude de personnage et l'action non-stop des acteurs devant la caméra peut épuiser sur les plus de 2h00 de film.

Mais ce n'est au final pas si grave, car le cinéma de German est avant tout une histoire d'ambiance. Et ici, on retrouve une joyeuseté et une bizarrerie slaves bienvenues. Puis une détresse et un sérieux tranchant. Le personnage principal, Général Klensly, qui ira en prison pour complot contre Staline, enchaine les réactions les plus étranges les unes après les autres. Et l'on s'amuse à suivre ce personnage et tous les autres autour à faire leurs pitreries et leurs bassesses humaines.

Finalement, Khroustaliov, ma Voiture ! est un film génial mais qui tient difficilement sur les 2h00, car trop éprouvant. Pour découvrir le génial German, je conseillerais plutôt le superbe Il Est Difficile d'Être un Dieu.

IMDB -- Disponible sur la Cinetek

3/5

Commenter cet article