Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Himizu - de Sono Sion - 2011

Publié le par Z

Dans le Japon post-Fukushima, une lycéenne est éprise de Yuichi, l'un de ses camarades de classe. Celui-ci tient une location de bateaux. Son père alcoolique est parti et sa mère le néglige totalement. Au milieu de ce bourbier, il n'aspire qu'à avoir une vie normale.

Comme toujours, Sono Sion a le chic pour écrire des personnages torturés aux desseins invisibles.

 

Sono Sion sort tout juste des incroyables thrillers Cold Fish et Guilty of Romance quand il fait Himizu. Plus intimiste, plus sérieux aussi, car Sono Sion s'attaque au traumatisme de Fukushima. Au travers des visions allégoriques, comme la famille explosée de Yuichi, ou avec la vision plus concrète des clodos vivants devant sa cahute.

Comme toujours, Sono Sion a le chic pour écrire des personnages torturés aux desseins invisibles. Ceux-ci portent ainsi un scénario sans cesse imprévisible, jusqu'à la fin. C'est ce qui fait de lui l'un des plus grands réalisateurs contemporains.

On regrettera d'ailleurs qu'il n'ait pas un peu plus fouillé les parents de la jeune Keiko qui construisent une potence pour qu'elle s'y suicide ! Keiko et Yuichi ont tout deux une famille dévastée et luttent à leur façon pour trouver un bonheur bien compliqué à approcher.

Himizu est un très bon film. Le seul bémol vient du jeu un peu trop exubérant des acteurs sur des scènes aux enjeux intimistes, qui peuvent parfois agacer. Mais ce n'est qu'un petit bémol dans une nouvelle excellente partition de Sono Sion. Et si ce n'est pas encore fait, courrez voir Cold Fish et Guilty of Romance. De grands films !!

IMDB

3/5

Commenter cet article