Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Personal Shopper - d'Olivier Asayas - 2016

Publié le par Z

Une jeune femme un peu médium vient chercher dans l'ancienne maison de son frère le fantôme de celui-ci. Celle-ci est acheteuse pour un mannequin célèbre (personal shopper dans la langue). Quand elle vient à créer un contact avec un esprit (son frère ?), son monde commence à vaciller.

Kristen Stewart, omniprésente à l'écran, offre une interprétation parfaite.

 

Avec Personal Shopper, Olivier Assayas nous donne à voir un très beau film qui manque un peu de souffle. Pour rester finalement sur une bonne note, commençons par les défauts...

Tout d'abord, parlons du titre et de ce qu'il implique. Voir Kristen Stewart faire ses courses chez Dior et Cartier pendant d'interminables scènes a un intérêt très limité. Certaines séquences ressemblent à de la pub pour le luxe français. Comme j'ai moi-même une appétence très limitée pour le shopping, ces scènes m'ont sévèrement ennuyé. D'autant que leur apport à l'intrigue reste minime.

Cette intrigue, d'ailleurs, Olivier Assayas la malmène un peu. Le fait d'entrelacer deux trames plutôt indépendantes sur la pauvre Kristen Stewart amenuise la portée de l'intrigue principale, à savoir cette quête métaphysique passant par la recherche du fantôme de son frère. Se centrer sur ce sujet aurait certainement rendu le film plus intéressant.

Trêve de coups de fouet, Personal Shopper est un bon film. Commençons par Kristen Stewart, omniprésente à l'écran, qui offre une interprétation parfaite. Son jeu tout en subtilités porte magnifiquement le film. Une vraie découverte pour ma part.

Esthétiquement ensuite, le film d'Assayas est une grande réussite. Car Personal Shopper est un film de fantômes qui en ignore les codes. Cela permet de faire entrer le fantastique dans un univers tout à fait crédible. C'est aussi le vrai secret pour faire monter l'angoisse. La musique, rare, est elle aussi tout à fait réjouissante.

Au final, Personal Shopper aurait pu être un grand film, mais malheureusement il traine quelques défauts qui l'alourdissent péniblement. Résultat mitigé pour Assayas, dont on préfèrera le plus radical Demonlover.

IMDB

3/5

Commenter cet article