Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contagion - de Steven Soderbergh - 2011

Publié le par Z

Partout dans le monde, une épidémie se propage à vitesse grand V. Les premiers cas apparaissent à San Francisco, Chicago et Hong Kong. Très vite, les autorités constatent qu'elles sont bien incapables d'arrêter l'épidémie de suite, et les morts vont se compter par millions dans le monde.

A vouloir faire trop grand, Soderbergh fait trop faible.

 

Il faut l'avouer, Soderbergh, avec Contagion, arrive à nous foutre un peu les jetons. Sa maladie se propage et on arrive à y croire. Car il n'épargne personne. Il arrive même à montrer un enfant mort à l'écran (2ème victime à l'écran de l'épidémie), chose quasiment inconcevable à Hollywood. Son scénario est assez bien ficelé, et les moments de détresse sont tout à fait réalistes.

Passé ce constat, il faut avouer que le film manque de souffle. La multiplication des points de vue et des intrigues secondaires (la partie avec Marion Cotillard, complètement inutile), au lieu de nous donner une vue globale, nous enlève toute enjeu dramatique. Seul le personnage de Kate Winslet (impeccable, comme toujours) est superbement écrit. Et Soderbergh aurait dû se concentrer dessus.

Au lieu de cela, et passée la première bonne surprise, on est en terrain connu, et le scénario se déroule sous nos yeux sans grande surprise. Même pas un petit message un peu politiquement correct à se mettre sous la dent. "Il ne faut pas croire tout ce qu'on dit sur internet" et "lavez-vous bien les mains" sont les deux messages les plus forts du film.

A vouloir faire trop grand, Soderbergh fait trop faible. Sa dramaturgie est diluée, et son film, s'il se laisse regarder avec plaisir, ne laissera pas un souvenir impérissable.

IMDB

2/5

Commenter cet article