Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Meurtre d'un Bookmaker Chinois - de John Cassavetes - 1976

Publié le par Z

Cosmo Vitelli tient une petite boite de strip-tease qu'il anime avec talent et passion. Son penchant pour l'excès l'amène à s'endetter lors d'une malheureuse partie de poker. Lui est alors "offert" d'effacer sa dette. Il doit pour cela tuer un homme. Un bookmaker chinois...

John Cassavetes filme comme on se souvient ou comme on rêve.

 

Meurtre d'un Bookmaker Chinois est un film qui porte radicalement la patte de son auteur. Le rythme est lent, sans être contemplatif. On est plutôt constamment au plus proche des personnages, immergés.

Le scénario de Meurtre d'un Bookmaker Chinois est assez retors, à la limite du film noir. Le personnage de Cosmo Vitelli est hors norme, d'une fierté infinie, et c'est là sa perte. Et c'est là sa grandeur. La version sympathique d'un Tony Montana.

Le personnage est campé par un Ben Gazzara impeccable. Son regard et son timide sourires expriment tout un éventail de sentiments indescriptibles. Le reste du casting, composé de mafieux inquiétants et de jeunes filles aux proportions attrayantes, est à la hauteur.

John Cassavetes filme comme on se souvient ou comme on rêve. Par bribes qui nous empêchent de capter le plein tableau. Par esquisses qui nous rendent pourtant la pleine ambiance. La sensation d'immersion devant l'écran est totale quand bien même l'action est parfois difficilement lisible. Ce fragile équilibre qu'a trouvé là Cassavetes en fait pour sûr un réalisateur de génie.

Quant à Azizi Johari, elle n'aura guère eu de carrière cinématographique, et c'est bien dommage pour nos prunelles.

IMDB

4/5

Commenter cet article