Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lola - de Jacques Demy - 1961

Publié le par Z

Dans le vieux Nantes, Roland perd son emploi. Dans ses vagabondages, il croise Cécile, devenue Lola, danseuse de cabaret et dont il était amoureux, enfant. Elle-même a des aventures en attendant le retour de son amant, parti il y a 7 ans alors qu'elle était enceinte. Ajoutez à cela une mère veuve intéressée par Roland, des marins américains, et d'autres encore qui se croisent et s'entre-croisent.

L'intérêt ne retombe jamais.

 

Je ne suis pas entré très optimiste dans Lola. Tout simplement car les souvenirs qu'il me reste des Parapluies de Cherbourg n'ont rien d'enthousiasmants. Mais il était temps d'inaugurer mon abonnement tout neuf à la Cinetek (www.lacinetek.com), proposant 10 films (classiques) par mois, sélectionnés par leurs soins, pour 3 €.

Grand bien m'a pris. Tout d'abord, rassurons les allergiques aux comédies musicales, Lola ne comporte qu'une seule scène chantée, tout à fait en raccord avec le scénario. Ouf !

Scénario qui touche à la perfection ! Demy croise quelques intrigues principales, et les entremêle l'air de rien grâce à une ribambelle de personnages secondaires pourtant très marquants. L'intérêt ne retombe jamais, et nous accompagnons tous ces personnages avec un réel plaisir, tous évoluant naturellement au grès de leurs pérégrinations.

Quant à la mise en scène, elle est toujours très soignée, et Demy nous sert quelques très beaux plans d'une fluidité irréprochable. Il faudra juste passer outre le jeu d'acteur un peu daté d'Anouk Aimée et Marc Michel notamment, incarnant les personnages principaux, qui annonce les ravages de la Nouvelle Vague. (Oui la formule est un peu forte, mais j'assume !)

Lola est donc une excellente surprise qui me donne envie de me plonger dans les Parapluies de Cherbourg 20 ans (environ) après mon essai précédent. Il aurait amplement mérité un prix du scénario à Cannes. Recommandé à tous les cinéphiles qui aiment les ciné-clubs.

IMDB

4/5

Commenter cet article