Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mala Noche - de Gus Van Sant - 1986

Publié le par Z

Walt voit débarquer le jeune Johnny dans son magasin. Immédiatement, il s'éprend de ce jeune Mexicain clandestin. Ce dernier refuse ses avances, mais Walt continue de se rapprocher de Johnny et ses amis, toujours balançant entre flirt et amitiés.

Que nenni.

 

Une chose et sure, Gus van Sant sait manier la caméra. Dès les 5 premières minutes, il installe l'ambiance de ce petit magasin de quartier avec une maestria évidente. Il s'agit pourtant de son premier film (visionné grâce à l'abonnement à la Cinetek que je vous recommande à nouveau).

Une autre chose est sure. Gus van Sant est fâché avec l'idée même de scénario. Et ce dès son premier film donc. Je m'étais fermement ennuyé devant plusieurs de ses films, et seul Harvey Milk m'aura laissé un bon souvenir. Je lui ai pourtant laissé une nouvelle chance, d'autant plus qu'un premier film diffère souvent des suivants. Soutartout que Mala Noche est une adaptation.

Que nenni.

Une fois encore, passé l'imprégnation menée d'une main de maitre, passée l'introduction des personnages, Gus van Sant remue faiblement ses personnages pour faire mollement émerger une absence de scénario qui peine à captiver.

Comment expliquer que cela marche avec Jarmush et pas avec Van Sant ? Certainement l'incongruité et l'humour qui manque au second. Comme tous les Van Sant, j'ai un sentiment de gâchis tant la virtuosité du réalisateur crève les yeux. Malheureusement, son insistance à esquiver son sujet (ou à nous laisser nous-même le comprendre, dirons ses fans) plonge le téléspectateur dans un ennui inévitable.

Dernière question : lui laisserai-je une ultime dernière chance que après plus jamais ? Qui sait...

Film réservé aux fans de Gus van Sant (car il faut de tout pour faire un monde).

IMDB

2/5

Commenter cet article