Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Yeux Sans Visage - de Georges Franju - 1960

Publié le par Z

Un chirurgien a mis en place une nouvelle méthode de greffe de peau qui nécessite la mort du donneur. Il l'expérimente sur sa fille défigurée et doit pour cela enlever et tuer de jeune femmes lui ressemblant.

Edith Scob dont le jeu vaporeux offre une teinte quasi fantastique au film.

 

On pourrait croire que je vais assez loin dans le scénario avec le synopsis ci-dessous, mais ces informations sont en fait très vite révélées. Franju ne perd pas son temps à faire monter un quelconque suspense sur le sort des jeunes filles ou l'utilité de leurs kidnappings. Il préfère s'attarder sur les conséquences sur ses personnages.

D'un côté, le père (Pierre Brasseur) continue ses expériences sur sa fille, sans que l'on sache si c'est pour son bien à elle ou pour sa réussite à lui. La fille elle-même est tiraillée entre l'envie de retrouver un visage et celle de fuir le cauchemar qu'elle doit endurer pour cela. La scène de l'étude de la greffe en quelques photos est en cela un modèle du genre.

De l'autre, les détectives mènent l'enquête, et avec un brio et une attitude très plaisante. On ne pourra sur ce point que regretter la fin de l'enquête, facilité scénaristique qui décrédibilise des personnages de policiers jusqu'à présent très justes.

Mais le point fort de ce film est la figure de la fille, jouée par une Edith Scob dont le jeu vaporeux offre une teinte quasi fantastique au film. Son interprétation, et le superbe design de ce masque inexpressif, contribuent aux images marquantes et dérangeantes des Yeux Sans Visage.

Sans être un incontournable, Les Yeux Sans Visage mérite largement sa place parmi les films qui traversent les époques, et aura inspiré de nombreux réalisateurs tels que Almodovar ou Kiyoshi Kurosawa. J'en profite pour remercier mes collègues de l'excellent blog cinemachoc car ce n'est pas la première fois qu'ils me soufflent une bonne idée de film à regarder.

IMDB

3/5 -- Disponible sur La Cinetek !

Commenter cet article

alice in oliver 01/06/2019 10:47

merci d'avoir notifié le blog et perso, je place et j'érige le chef d'oeuvre de Franju sur de plus hautes stratosphères.