Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ola de Crimenes - de Gracia Querejeta - 2018

Publié le par Z

L'ex-mari de Leyre débarque chez elle pour récupérer quelques affaires et au passage insulter leur lycéen de fils. Ce dernier tire donc sur son père. Il va falloir se débarrasser du corps, mais que faire de l'encombrant copain qui est venu squatter pour faire son devoir de philo ? Quant à sa nouvelle femme et son avocate, elles s'inquiètent de cette mort qui risque de mettre au grand jour tout leur business de fraude au fisc.

Autre spécialité espagnole : la qualité de leurs actrices.

 

Haaaa le cinéma espagnol... Spécialité locale : le polar noir et déjanté, drôle et captivant. Le cinéma espagnol a encore frappé !

Bien sûr, Ola de Crimenes ne monte pas sur ses grands chevaux pour bouleverser notre façon de voir la vie. Il se contente de nous embarquer dans une histoire délirante avec du sexe, des morts, de l'argent, bref tout ce qui fait un grand polar. Et comme on est en Espagne, on saupoudrera le tout d'une bonne dose d'humour déjanté.

Dans la veine des films d'Alex de la Iglesia (le Jour de la Bête, Mes Chers Voisins, Perdita Durango pour ne citer que les plus importants), Ola de Crimenes nous captive grâce à ses intrigues secondaires qui viennent enrichir une histoire pas si banale que cela : celle d'une mère protégeant son fils parricide. Je n'ose imaginer le traitement par les frères Dardenne !

Autre spécialité espagnole : la qualité de leurs actrices. Ici, la délicieuse Maribel Verdu, mère excessive prête à tout pour son fils, est accompagnée des non moins splendides Juana Acosta, femme fatale avocate manipulatrice et amorale, et Paula Echevarria, veuve absolument pas éplorée et presque aussi manipulatrice que son avocate.

Jouissif, intelligent et drôle, Ola de Crimenes est un parfait exemple de la qualité du cinéma espagnol. Recommandé à absolument tout le monde !!

IMDB

3/5

Commenter cet article