Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Reservoir Dogs - de Quentin Tarantino - 1992

Publié le par Z

Une bande de braqueurs se retrouvent à leur planque après un coup qui a mal tourné. Certains sont morts et d'autres blessés malgré une excellente préparation. Y avait-il une taupe dans la bande ?

Le rythme.

 

Quand Tarantino fait son premier film, c'est une véritable bombe. Réalisé avec un budget extrêmement modeste, la présence de nombreuses stars à la distribution, sous l'impulsion d'Harvey Keitel, lui donnera une aura spécifique. Et c'est peu de dire que tout cela est amplement mérité.

Reservoir Dogs vient d'emblée définir le cinéma de Tarantino. Je dirais plutôt le meilleur du cinéma de Tarantino ; dialogue entre gangsters sur tout et rien ; gunfights dans des situations improbables ; une maitrise exceptionnelle du hors champ. Une direction d'acteurs aux petits oignons. Les exemples ne manquent pas.

De même, Tarantino avait une prédilection pour les scénarios bien huilés. Celui de Reservoir Dogs est un modèle du genre. Tarantino y multiplie les enjeux et les personnages bien marqués et dépeints en quelques scènes (talent qu'il n'exploite malheureusement plus dans ses films récents). Et surtout, il est capable de nous garder de petites révélations qui distillent son récit avec ce que Tarantino maitrise (maitrisait) le mieux.

Le rythme.

Reservoir Dogs est un travail d'orfèvre. Tout s'enchaine avec un rythme parfait et sans jamais donner l'impression d'une quelconque artificialisation. Pour moi le meilleur Tarantino avec Pulp Fiction. Le reste de sa carrière n'est plus qu'un long decrescendo, mais nous en reparlerons bientôt.

IMDB

5/5

Commenter cet article

alice in oliver 02/09/2019 10:25

L'un des rares films de Tarantino à trouver grâce à mes yeux même si je lui préfère Pulp Fiction

Z 02/09/2019 10:28

Je parlerai un peu plus en détail de sa carrière, mais je suis plutôt d'accord. Et entre Pulp Fiction et Reservoir Dogs, mon coeur balance. Les 2 sont géniaux.