Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Santa Sangre - d'Alejandro Jodorowsky - 1989

Publié le par Z

Un homme, enfermé dans un hôpital psychiatrique, se rappelle sa jeunesse au cirque. Et comment sa mère a perdu ses 2 bras. Il s'échappe de l'asile pour rejoindre sa mère et "devenir ses bras". Mais celle-ci se montre extrêmement possessive, empêchant son enfant de s'émanciper, en particulier avec les autres femmes.

On prend deux grands artistes [...] et on mélange ?

 

Drôle de film que Santa Sangre. Certes, celui-ci est indéniablement un Jodorowsky. Mais pas que. On retrouve à la production Claudio Argento, le frère de Dario. Et cette présence marque profondément Santa Sangre de la patte du giallo, que ce soit dans la mise en scène ou le scénario, rythmé par les meurtres stylisés de jeunes femmes.

Alors, on prend deux grands artistes, Jodorowsky d'un côté, Argento de l'autre (oui, son frère...), et on mélange ?

Décevant. Le résultat l'est malheureusement. Les scènes de cirque, avares de dialogues, baignent le film dans une musique et une atmosphère typiquement jodorowskiennes. Mais les scènes de giallo, sur lesquelles musique, lumière et jeu d'acteur semblent copiés sur Dario Argento, font importées. Comme si Jodorowsky avait posé la caméra durant ces scènes pour la passer à son producteur.

Au final, l'œuvre assez mal équilibrée, et certainement le plus faible de Jodorowsky.

Mais que l'on ne se méprenne pas. Santa Sangre est loin d'être un mauvais film, et Jodorowsky est toujours capable de fulgurances visuelles uniques. Le scénario est très bon, et les personnages bien écrits et incarnés.

Un film dispensable sur l'échelle de Jodorowsky reste un très bon film dans l'absolu. Je recommande donc Santa Sangre aux fans de Jodo, aux curieux du cinéma bien sûr.

IMDB

3/5 -- Estampillé Film de Z, bien évidemment. Comment un Jodo pourrait-il ne pas l'être ?

Commenter cet article

alice in oliver 11/03/2020 19:43

Perso, ça reste sans doute mon film favori de Jodo. Ca reste aussi son oeuvre la plus personnelle, avec une thématique familiale majeure.

Z 11/03/2020 21:34

Amusant comme nos lectures divergent. Car si les thématiques sont très personnelles, le style l'est beaucoup moins. Et c'est cela qui m'aura le plus marqué. Peut-être parce que j'ai déjà vu toutes ses autres oeuvres.