Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Manon des Sources - de Claude Berri - 1986

Publié le par Z

Des années après le drame qui clôture Jean de Florette, Ugolin fait désormais de bonnes affaires dans les fleurs. Ce qui lui manque cependant, c'est une femme pour faire perdurer la lignée. Malheur à lui, il tombe amoureux de Manon la fille de Jean de Florette devenue une jeune bergère.

Le film réserve peu de surprises.

 

Pour beaucoup, Manon des Sources, c'est avant tout Emmanuelle Béart. Son air mutin et son visage d'ange marqueront à jamais ce personnage, et le cinéma au travers de la Belle Noiseuse par exemple. Et effectivement, sa performance dans ce rôle emporte tout tant son visage est expressif.

On a aussi plaisir à retrouver l'innocent Ugolin et le retors César, leurs dialogues étant toujours autant truculents. Mais au contraire de Jean de Florette, Manon des Sources souffre d'un manque de scénario. Dans cette première partie, le drame se mettait en place. Ici, il continue de se dérouler.

Ainsi, le film réserve peu de surprises. Le drame central est agrémenté par l'histoire d'amour manqué d'Ugolin avec Manon, auquel personne ne peut croire, et celle réussie entre le fraichement débarqué Bernard et la même Manon. Aucune surprise non plus de ce côté. Pire, le Bernard campé par Hyppolite Girardot a des airs de nouvelle vague passablement insupportables.

Heureusement, le drame central n'a pas livré tous ses secrets et Manon des Sources tient par son héritage. Mais cela n'est pas suffisant pour en faire un très bon film. On s'ennuie un peu en attendant impatiemment les apparitions d'Yves Montand, toujours excellentes.

Un film à recommander à ceux qui ont vu Jean de Florette. Ce dernier étant vivement recommandé, faites comme bon vous semble.

IMDB

2/5

PS : Film disponible sur la Cinetek, et dans la sélection du mois jusqu'au 9/08/21.

Commenter cet article