Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Femmes du Sixième Etage - de Philippe Le Guay - 2010

Publié le par Z

Années 60. Jean-Louis Joubert, bourgeois marié à la frigide Suzanne Joubert, doit embaucher une nouvelle bonne. Le voilà obligé d'embaucher une Espagnole. Et il va par son biais se dévergonder et découvrir ce fameux 6ème étage où logent les bonnes (espagnoles).

Quand est-ce qu'on arrête de trouver cela crédible ?

 

Bon, Monsieur Le Guay, quand est-ce qu'on arrête ? Quand est-ce qu'on arrête de trouver normal un Luchini et sa femme Sandrine Kiberlain de 15 ans sa cadette ? Quand est-ce qu'on arrête de trouver normal que sa bonne, accessoirement magnifique et de 25 ans sa cadette, tombe amoureuse de ce Luchini dont la seule qualité est d'être gentil ? Quand est-ce qu'on arrête d'écrire cela dans un scénario et de trouver cela crédible ?

Bon, les critiques, vous qui avez encensé le film. Vous les "cinéphiles" qui votez 7/10 sur IMDB, vous trouvez cela crédible aussi ? Quand est-ce qu'on sort le cinéma français de son carcan bourgeois ?

Je regarde beaucoup de cinéma asiatique, j'aime énormément le cinéma espagnol, les films danois ou suédois. Bien sûr je pioche dans le cinéma américain, où il y a à boire et à manger. Mais le cinéma français m'attire généralement assez peu.

Grâce à ces Femmes du 6ème Étage j'ai compris le pourquoi. Le cinéma français est encroûté dans son univers bourgeois. Non ce n'est pas désagréable à regarder. On s'ennuie un peu par moments mais quelques scènes mettent le sourire.

Mais alors quel plaie dans le traitement des thèmes abordés ! Le type te fait déboucher des chiottes bouchées depuis on ne sait quand, et il passe pour un sauveur auprès des bonnes. Waouh ! Merci pour elles et pour leur stupide servitude. Et donc ce bourgeois découvre le quotidien des bonnes et devient gentil. Cela pourrait être honorable, mais comme c'est doublé d'une romance débile, même cela est gâché.

Non Joubert ne s'intéresse pas à Franco et aux conditions du vie au 6ème étage par altruisme, mais par amour. C'est stupide, bas du plafond, pas désagréable mais on n'en ressort pas grandi. Bref, ca me fait l'effet d'un film Marvel. Mais c'est encensé par la critique et ca s'en sort avec 7/10 sur IMDB. Du coup je suis allé voir, Iron Man a presque 8/10 sur IMDB. Maintenant je suis encore plus énervé.

Je recommande ce film à tous ceux et toutes celles qui ne seraient pas choqué.e.s si en 2032, je couchais avec leurs petites filles de 10 ans. Et comme je suis colère, c'est 0 !

IMDB

0/5

Commenter cet article