Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Zardoz - de John Boorman - 1974

Publié le par Z

Zardoz - de John Boorman - 1974

Dans Zardoz, Sean Connery interprète avec un aplomb remarquable une virile brute répondant au doux nom de Zed. (Jamais film n'aura été autant à sa place dans le cinéma du Z.) Ce rôle lui vaudra l'Oscar intemporel du plus beau costume de l'histoire du cinéma passé et à venir. Autant le dire de suite, le visuel du film est une horreur. Un sommet de mauvais goût new age aux relents de LSD mal digéré. Le kitsch côtoie le risible. Et pourtant. Et pourtant...

Le futur. Zed y est un exterminateur aux services de son dieu Zardoz. Il arrive cependant à pénétrer la forteresse des immortels, où l'attendent une foule d'immortels plus ou moins apathique ou hystérique se morfondant sur leur sort. L'éternité dans de tels décors, c'est vrai que ça fait cruellement peur. Et pourtant...

Et là on ne sait plus. Où commence la farce et quand finit la fable métaphysique. Et même sur ce dernier point, ce sont encore des poncifs qui sont alignés sur la condition humaine. On est bien loin de Silent Running par exemple, qui derrière des décors encore plus fauchés nous révèle l'une des plus belle histoire du cinéma sur ce thème. Et pourtant...

Je ne peux donc conseiller Zardoz qu'aux curieux qui aiment les œuvres uniques pour ce qu'elles ont de surprenantes et de fascinantes. Les autres, vous risquez de cruellement vous ennuyer. Et pourtant... oui, j'ai aimé.

IMDB

3/5 - disponible en DVD chez Z

Commenter cet article